Bonne nouvelle

TAÏWAN CÉLÈBRE LES PREMIERS MARIAGES GAY D’ASIE

Il y a une semaine, une loi donnant l’autorisation à des couples du même sexes a été votée et élue à la majorité à Taïwan. Aujourd’hui des dizaines de couples homosexuels ont célébrés leur union. Une première pour l’Asie

Le 24 mai, Taïwan est devenu le premier état de l’Asie à célébrer des mariages entre deux personnes du même sexe. Depuis trois décennies, la communauté homosexuelle se bat pour l’égalité des droits. En effet, en 2017, il a été jugé contraire à la constitution de priver un couple d’homosexuels de se marier.

La communauté homosexuelle a eu gain de cause. Taïwan a enregistré ce jour-ci les premiers mariages homosexuels de l’Asie. C’est un moment marquant pour l’histoire de l’Asie et pour cette île. Plusieurs dizaines de couples se sont présentés, aujourd’hui, à des bureaux de l’administration pour faire inscrire leur union au registre des mariages. Ils se sont unis et embrassés avant d’exposer joyeusement le certificat de mariage et leurs nouvelles cartes d’identité, devant les caméras présentes.

Taïwan : un pays progressiste

Shane Lin et Marc Yuan, deux trentenaires, ont été les premiers à s’unir et à avoir leurs noms inscris sur les registres. Ils se connaissent depuis l’université et se montrent très émus d’avoir enfin pu se marier. C’est en pleur que Shane Lin s’est confié aux journalistes. “Je suis fier de mon pays progressiste.”

Taïwan est une île qui rassemble une communauté gay importante. Depuis dix ans, la société de cette île a fait d’énorme progrès concernant les droits des homosexuels. Taïwan a organisé la plus grande Gay Pride de l’Asie.

En raison d’une forte demande de mariage ce vendredi, la mairie de Tapai prévoit d’organiser une fête en extérieur près de Tapai 101, l’emblématique gratte-ciel, en l’honneur des mariages. Près de 300 mariages sont prévus.

Les restrictions

Toutefois, certaines restrictions sont appliquées dans cette loi. L’adoption est possible, seulement dans le cas où ce serait l’enfant biologique du partenaire. Il est également possible de se marier avec un/une étranger(e) seulement si, il/elle vient d’un pays où le mariage gay est autorisé.

Éva PELLETIER

Laisser un commentaire